Un collectif / Des valeurs

Le collectif Immersion Alpine

Ce collectif prend la forme d’un syndicat local. Il s’agit d’un bureau de guides d’un sens nouveau, puisque nous ne sommes pas reliés à un territoire unique, mais par un état d’esprit commun. Il se traduit par la proposition d’un panorama d’expériences qui ont pour point commun de faire un pas de côté au regard de la pratique “classique”.

Individuellement nous avions tous le même constat : comment rendre concrète notre vision du travail de guide ? Seuls, nous n’avions pas beaucoup de leviers, c’est pourquoi nous avons décidé de former ce collectif.
Guider quelqu’un là-haut et lui faire partager notre passion est pour nous la plus belle activité qui soit. Or, la montagne ne peut être commercialisée comme n’importe quel autre objet. Par ces propositions concrètes, nous offrons une voie alternative à la consommation d’un « sommet -produit », et à la logique du “toujours plus haut, toujours plus vite”.
Nous ne voulons pas réduire la montagne à un simple terrain de conquêtes.

Les membres du collectif

Yann Borgnet

improvisateur du quotidien

Formé dès le plus jeune âge dans les différentes équipes du CAF, départementales puis nationales, j’ai à coeur à présent de transmettre ce que l’on m’a transmis : quelques outils techniques, et surtout une passion inaltérable !
Je conçois la pratique de la montagne comme une improvisation de tous les instants : une expérience est d’abord une trame, qui ensuite s’agrémente et se négocie in situ, en fonction des goûts, des envies et des motivations… et des conditions.
J’aime particulièrement les montagnes italiennes, du Val d’Aoste aux Dolomites.
Ma passion pour la montagne se couple aujourd’hui d’une passion naissante pour la photographie.

Mathieu Perrussel-Morin

A. Guide de Haute Montagne

J'ai suivi le parcours classique de l'apprenti montagnard devenu guide : les premiers pas en famille, encordé derrière le Papa sur les falaises puis sur les montagnes de l'Oisans, autour d'un cocon familial perché au dessus de la Grave. Les années s'enchaînent : une pratique d'abord tournée vers l'escalade en falaise, puis rapidement l'envie d'élargir l'horizon. Ce sera chose faite en parcourant émerveillé la montagne avec une quasi boulimie, en jonglant entre les différentes pratiques et les différentes saisons.
La progression se fait au gré des rencontres, avec les copains avec lesquels on construit peu à peu son expérience... La montagne ne se résume pas à des cotations et des dénivelés, il s'agit avant tout de partage avec les compagnons de cordée !
De partage, il est justement question quand je me décide à devenir guide. Les années ont permis d'affiner ma vision de la montagne : le sommet comme prétexte pour vivre des expériences d'une rare intensité, qu'il est difficile de décrire en quelques mots mais qu'on renouvelle pourtant bien volontiers... J'essayerai de partager avec vous cette vision en jouant avec la diversité de nos pratiques, avec une très nette préférence pour les massifs sauvages et loin des foules.

Nil Bertrand

A. Guide de Haute Montagne

Originaire des alpes de hautes Provence, j'ai pu traîner mes guêtres dans une grande partie des alpes du sud. Du Mercantour aux Ecrins, en passant par l'Ubaye et le Verdon...
Je viens surtout du milieu de l'escalade mais j'ai eu la chance de découvrir l'alpinisme et le ski de montagne pendant ma scolarité au lycée de Die dans la Drôme avec le magnifique terrain de jeu alentours ( Glandasse, Dévoluy...)
Aujourd'hui, j'habite dans le massif de Belledonne sur les hauteurs de Grenoble ou j'exerce mon activité de guide de haute montagne en parallèle de mon activité d'artisan Charpentier.

Antoine Boyrie

--

Originaire du Vercors, j’ai découvert la montagne et l’alpinisme dès l’enfance, en famille, avec mon père guide de haute-montagne. J’ai gravi mon premier 4000 m à 9 ans, mon premier 6000 m en Bolivie à 12 ans, et des sommets emblématiques durant ces quelques années : Mont-Blanc, Cervin, Dent Blanche, Mont-Rose, …
Je suis ensuite devenu accompagnateur en montagne et guide naturaliste à 20 ans, diplôme avec lequel j’ai travaillé quelques années en parallèles de l'exercice de la profession d’avocat.
Basé à Grenoble, dans les Alpes, je suis désormais aspirant-guide afin de vivre ma passion au quotidien, et de pouvoir la partager avec vous au travers du bureau des guides Immersion Alpine. Je suis par ailleurs agréé par l’ANENA pour dispenser des formations en nivologie et gestion du risque avalanche.

Bastien Llorca

--

Ma passion pour la montagne? Du plus lointain que je me souvienne, c'est lors de farouches ascensions d'arbres du jardin de mes parents lorsque j'étais enfant qu'elle m'est venue! Qu'ils me paraissaient hauts!
J'ai ensuite affiné ma technique au sein du Club Alpin Français et de ses groupes espoirs entre les Pyrénées, d'où je suis originaire, et les Alpes. Deux massifs si beaux et diversifiés qu'une vie ne suffira pas pour les parcourir jusqu'au moindre recoin...
C'est après avoir travaillé sur d'intéressants projets dans le domaine de l'environnement (mais hélas trop à l'étroit dans un bureau) que je me décide à devenir guide de haute-montagne.
Je prendrai donc plaisir à vous faire découvrir ce beau terrain d'expérience qu'est la montagne à travers ces 2 prismes qui me tiennent particulièrement à cœur:
-La transmission de mon savoir, de mes connaissances
-La sensibilité à cette belle mais fragile nature qui nous environne...

Lionel Bunge

--

Les Vosges ayant piqué ma curiosité, je quitte l' Alsace natale à 18 ans pour explorer le côté pentu de la montagne, sous couvert d'études éminement scientifiques, Ecrins Nord à Grenoble, puis Ecrins Sud à Gap, en faisant un crochet par la Patagonie et son réputé cursus de botanique.
Je commence une saison d'été comme moniteur d'escalade à Gap, puis deviens salarié en 2008 d'un bureau d'étude botanique, assez souple sur mon organisation du travail, ce qui m'autorise de nombreuses escapades en montagne, escapades qui ont toujours été pour moi une sérieuse excuse pour de franches rigolades avec mes ami-e-s, et l'occasion d'approfondir nos relations en toute humilité face aux éléments, maîtres de nos aventures.
Avec l'arrivée de nos enfants, je préfère passer mon temps libre en famille plutôt qu'en montagne, mais l'appel des hauteurs ne me quitte pas, et très vite l'idée de partager ces moments vécus là-haut de manière professionnelle s'impose à moi.
Je travaille aujourd'hui comme botaniste à mi-temps, et me fais un plaisir de vous emmener le reste du temps en montagne, vous présentant les plantes comestibles et médicinales rencontrées au détour d'un rocher.

Samuel Blanc

--

Originaire du massif du Vercors j’ai toute ma jeunesse pratiqué le ski nordique, VTT, trail... ces sports d'endurance m'ont fait découvrir le milieu montagnard et ont tissé les liens à la nature qui me chevillent au corps maintenant.
La verticalité est arrivée sur le tard, le hasard des rencontres, mais cette nouvelle dimension m’a absorbé immédiatement. J’y ai vu un moyen d'élargir le champ des possibles et des relations, le passage d’une pratique d’endurance ‘solitaire’ à une vision de cordée, de partage des expériences que nous offre la montagne.
Le partage, c’est bien ça qui m’a fait passer d’une pratique d’amateur à la volonté de transmettre une passion, des connaissances, une certaine approche… bref de guider !

Nicolas Bartalucci

--

Grimpeur et amoureux de falaises depuis mon plus jeune âge, je suis originaire du Massif Central avec toutefois quelques racines méridionales qui font de moi un fervent consommateur d'huile d'olive...

Ancien compétiteur en escalade, mon apprentissage de l'alpinisme s'est fait notamment dans le cadre de l'équipe régionale d'alpinisme PACA.

Mon camp de base est désormais installé à Grenoble, et j'ai eu l'opportunité d'arpenter les montagnes sauvages des Alpes mais également du Haut-Atlas, des Rocheuses canadiennes, des Andes, de Patagonie, des fjords norvégiens...

Musicien à mes heures perdues, je suis sensible à l'ouverture des sens et aime partager ma passion pour la montagne dans cette direction.

Lara Amoros

--

C’est au bord de la mer et pendant les vendanges que j’ai pointée ma bouille, pour autant je n’ai de passion ni pour la natation, ni pour le vin ! Etre trimballée dans un porte-bébé, une pulka ou à l’arrière d’un vélo, dès mes tout premiers mois, m’a certainement donné le goût de l’aventure et l’appétit des cimes mais aussi la faculté à pouvoir dormir n’importe où, notamment pendue à un relais !

Devenir guide n’a jamais été un rêve d’enfant, en revanche, devenir alpiniste l’était ! A 8 ans, j’ai fait mes premiers pas de grimpeuse sur le gneiss du Caroux et suivi les pitons abandonnés par les anciens. J’ai peu à peu grandi (si, si !) et je suis partie explorer de plus grandes montagnes qui me faisaient rêver aux quatre coins du monde. Travailler quelques années à mi-temps comme instit et passer du temps au sein des groupes de jeunes alpinistes régionaux et nationaux de la Ffcam m’ont permis d’élargir mon expérience et de me diriger sereinement vers le métier de guide. Aujourd’hui, je partage mon temps entre les vacances et les voyages (parce que j’aime vraiment trop ça !), la poterie (parce que c’est chouette !) et l’activité de guide de haute montagne (que je souhaite vivre à ma manière !).

Prêts à tenter l'aventure ?

Découvrez nos expériences

Le cœur de la démarche

Découvrez nos valeurs